L'automne selon la MTC


立秋 (Lì Qiū) : commencement de l’automne, le 7 août

 处暑 (Chǔ Shǔ) : demeurer dans la chaleur, le 23 août (annonce la fin de la chaleur)

白露 (Bái Lù) : rosée blanche, le 7 septembre

秋分 (Qiū Fēn) Équinoxe d’automne, le 23 septembre

寒露 (Hán Lù) : rosée froide, le 8 octobre

霜降 (Shuāng Jiàng) : descente de givre, le 23 octobre (baisse des températures et apparitions de givre)

 

立冬 (Lì Dōng) : commencement de l’hiver, le 7 novembre

Selon les 5 éléments


L'automne est lié au mouvements du MÉTAL

  • L'organe Yin associé est le POUMON
  • L'entraille YANG associé est le GROS INTESTIN
  • Sa direction est l'Ouest
  • Son climat est la sécheresse
  • Son sens est l'odorat
  • Son QI s’extériorise au Nez
  • Sa sécrétion est l’écoulement nasale
  • Il se manifeste à la peau et aux poils
  • Sa saveur est le piquant
  • Sa couleur le blanc
  • Son émotion est la tristesse, la mélancolie

 

 

symbolique de l'automne


L'automne est une saison particulièrement importante d'un point de vue énergétique.

C'est une saison intermédiaire entre la période de forte activité de l'été, la plus YANG de l'année, et la saison la plus YIN, l'hiver.

Période de transition, elle est aussi synonyme de la fin d'un cycle. On abandonne l'été et sa chaleur pour retrouver des jours moins longs et les premières fraîcheur. Cela peut engendrer de la mélancolie,une certaine tristesse, émotion lié à l'automne en médecine chinoise.

C'est le moment des bilans, de prise de recul par rapport à la forte activité de l'été, afin de faire le point sur ce qui est nécessaire pour passer un bon hiver.

Il faut abandonner certaines activités afin de ne pas disperser son énergie, revoir son organisation afin d'allonger son temps de sommeil,  ranger son intérieur pour se ressourcer en toute quiétude. On cherche à tirer les leçons de nos bonnes ou mauvaises expériences.

 

Dans le SU WEN  il est dit :

"Les trois mois d’automne évoquent un palier.

Comme les poules , on se couche tôt et on se lève tôt.

On se veut d’humeur sédentaire pour pallier les rigueurs de l’automne.

On recueille des esprits pour apaiser le souffle de l’automne.

On s’abstient de pensées aberrantes pour que le souffle du Poumon reste pur.

Le Tao correspondant est de soigner la récolte." 

 

C'est une période d’intériorisation, de récoltes, de préparation a l'hiver.

Attention de ne pas tomber dans le travers du Métal, élément lié à cette saison, par une organisation trop stricte, un besoin de tout maîtriser, un manque de souplesse aux changements. 

Les déséquilibres de l'automne


 

Le système respiratoire correspond à l’automne.

Le système respiratoire regroupe les méridiens Poumon et Gros intestin, l’organe des poumons, l’entraille du gros intestin, le nez, les sinus, la trachée, les bronches et  la peau.

Quand on parle du Poumon (avec un grand P), cela concerne, au sens large, l'ensemble du système respiratoire. 

 

LE POUMON, organe le plus élevé du corps, assure la protection de l’organisme tel un bouclier. Il gouverne le Qi et la respiration. C’est à lui que revient la mission de diffuser le Wei Qi, l’énergie défensive, entre la peau et les muscles. Cette énergie est nécessaire pour défendre le corps contre les attaques des « 6  pervers climatiques » : le froid, le vent, l’humidité, la sécheresse, la canicule, la chaleur.

L'orifice su Poumon est le nez, on se protégera du vent froid pour éviter les affections du système ORL et respiratoire : rhume, sinusite, trachéite, bronchite,...

Le Poumon est un organe très sensible à la sécheresse. Il faut particulièrement l’humidifier en automne, en permanence, par des mouvements respiratoires et une humidification des atmosphères chauffées des habitats, des inhalations.

Le Poumon gouverne également la peau, contrôlant l’ouverture et la fermeture des pores. Il régule donc la transpiration, participe à la thermorégulation et l'hydratation de la peau.

Il est donc important de bien se couvrir pour ne pas attraper froid surtout après un effort sportif avec transpiration.

On hydratera la peau avec de l'huile chaude de sésame qui garde le corps au chaud et prévient la sécheresse cutanée.

Certains problèmes cutanés peuvent se manifester à cette saison tels que l’eczéma, le psoriasis,...

 

 

LE GROS INTESTIN a pour fonction principale  de recevoir les aliments ingérés et transmis par l'intestin grêle. Après avoir absorbé une partie des liquides, il excrète les selles.

Les relations qui existent entre le poumon et le gros intestin sont de type intérieur/extérieur. Ces relations sont très importantes pour l'accomplissement des fonctions corporelles courantes. Ainsi c'est le Qi du poumon qui descend et fournit au gros intestin le Qi nécessaire à l'effort requis par la défécation. Si le Qi du poumon est insuffisant, il ne peut fournir suffisamment de Qi au gros intestin pour la fonction de défécation et il en résulte la constipation.

Le froid externe pénétrant par le nez peut également se manifester en entraînant des maux de ventre ou des selles molles, diarrhées.

On prendra soin de son transit en ayant une alimentation adapté à la saison, en se couvrant le ventre, en utilisant une bouillotte, en faisant de l'exercice pour dynamiser le mouvement du QI.

L'alimentation en Automne


L'Automne est la période de l'abondance et de la maturité. Elle correspond à la fonction Poumon et à la saveur piquante.

 

L'odeur de cette saison est celle du macéré ou du fermenté (choucroute, légumes marinés, etc.).

 

Le mode de cuisson conseillé est la cuisson en sauce, à l'étouffée ou en papillotte.

 La saveur piquante va tonifier l'énergie du Poumon par son action dispersante et sudorifique, elle fait circuler l’énergie de l’organisme, les liquides organiques et le sang.

 La consommation régulière d’aliments possédant cette saveur va donc être bénéfique , en optimisant les défenses immunitaires et en restaurant le métabolisme. En provoquant une transpiration, ces aliments peuvent chasser le vent et le froid de l’organisme.

Quelques aliments de saveur piquante :

- Céréales et graines : millet, orge, avoine

- Légumes : poireau, radis, ail, gingembre, oignon, soja noir, bulbe de ciboule, fenouil, navet, graine de moutarde

- Fruits : pêche, abricots séchés

- Produits animaux : poulet, miel, pollen, viande de cheval

- Huile : soja, lin

- Condiments, épices : poivre, menthe, coriandre, origan, sauge, thym, ciboulette

- Boissons : thé au jasmin

 

La couleur de la saison étant le blanc, on consomme des aliments de cette couleur : navet, ail, poireau, chou-fleur, poulet, cabillaud, le panais, champignons,...

 

On favorise les légumes de saison et de sa région, cultivés le plus naturellement possible, en cuisson douce pour garder les nutriments. 

On diminuera la consommation de crudités, trop froide pour la saison, ou  on les consommera  dans un bouillon épicé ou ou wok.


recettes pratiques

INHALATION AUX HUILES ESSENTIELLES

 

Favorisant l'humidification du système opératoire, l'inhalation est le meilleur moyen pour prévenir ou soigner les coups de froid, les rhumes, les bronchites,...

 

Porter de l'eau à ébullition, verser l'eau dans un  bol, ajouter les huiles essentielles, mettez votre visage au dessus du bol, couvrez vous avec une serviette et inspirez-expirez profondément par le nez.

Avec de l'HE d'Eucalyptus globuleux : permet de dilater les bronches pour favoriser la respiration, de fluidifier les mucosités afin de mieux expectorer.

Avec l'HE de Ravinstara ; dans les cas de virus, grippe, bronchite virale.

Avec l'HE de TeaTree : grand anti-bactérien, il va lutter contre les infections ORL comme la sinusite.

 

1 GOUTTE D'HUILE ESSENTIELLE PAR INHALATION

 



MANGER CHAUD ET CUIT

PROFITER DE CHAQUE RAYON DE SOLEIL

ADMIRER LES COULEURS CHANGEANTES DE L' AUTOMNE LORS DE BALLADES

ALLONGER VOTRE TEMPS DE SOMMEIL

STIMULEZ LE POUMON EN PRATIQUANT UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE

S'HABILLER DE COULEURS VIVES