L'inter-Saison                                    LA 5èME SAISON EN MTC


La cinquième saison chinoise dure 18 jours et elle se produit 4 fois dans l’année. Elle correspond donc aux intersaisons qui relient les 4 saisons que nous connaissons bien.

 Elle se situe entre chaque saison, entre l’hiver et le printemps, entre le printemps et l’été, entre l’été et l’automne…

SYMBOLIQUE DE L'INTERSAISON


Chaque saison est associée à un couple d’organes ainsi qu’un ensemble de fonctions, d’émotions et de couleurs. Un déséquilibre de la santé pendant une saison aura une incidence sur son organe associé, mais également sur les différentes émotions et fonctions liées.

Pour les chinois, la cinquième saison est une notion, un état. Elle correspond à « ce qui n’est plus », mais « qui n’est pas encore », un changement d’état, de nature, une transformation. Elle permet la synchronisation à ce "qui vient", et si celle-ci n'est pas de bonne qualité elle mettra le corps et l’esprit en décalage avec la nouvelle saison, provoquant ainsi divers maux.

L’empereur de cette cinquième saison, c’est le couple Rate-Pancréas et Estomac, pilier de la digestion. Il est considéré comme le centre énergétique vers lequel nous revenons avant chaque changement de saison. 

Cette intersaison qui est symbolisée par la Terre fait le lien entre toutes les saisons. L'élément Terre se distingue des autres éléments parce qu’il est à leurs origines et qu’il est le centre d’où ils émanent. De ce fait, elle est la référence. Chaque élément est en relation constante avec la Terre, notre « mère nourricière ».

L’objectif à atteindre lors de cette cinquième saison est de retrouver l'équilibre de l'énergie rate-estomac, de s’alimenter raisonnablement, de digérer les émotions vives et de se relier à la terre.

 La cinquième saison est celle de la prévention par idéal.

Selon les 5 mouvements


  • La Rate-Pancréas appartient au mouvement de la Terre.
  • Il est couplé avec l'organe YANG de l'ESTOMAC
  • Il correspond à la direction du Centre.
  • Sa saison est  l’intersaison
  • Sa couleur est le jaune.
  • Son QI s’extériorise aux lèvres, à la bouche.
  • Son liquide est la salive, la bave.
  • Sa manifestation extérieure sont les lèvres.
  • Son tissu est la chair.
  • La partie du corps sont les  muscles.
  • Son sentiment la cogitation, le ressassement..
  • Son climat est l'humidité.
  • Son sens sont le goût, le toucher.
  • La saveur dominante est Le  doux  : saveur que l'on va favoriser pour fortifier la Rate-Estomac dans cette période.Dans ce cas ce sera la nature douce des aliments tels que les pommes de terre, les carottes, les fruits,....et non le fait de manger des sucreries, ce qui va nuire à l'énergie de la Rate en produisant trop humidité.

LA RATE


Démarre à l’angle unguéal interne du gros orteil (face interne du pied) suit le bord interne du 1er métatarsien entre chair blanche et chair rouge. Passe devant la malléole interne en direction de la jambe et continue le long du tibia jusqu’au genou. Puis il longe la face interne de la cuisse partie supérieure. Il traverse la partie extérieure des régions abdominales et thoracique remonte celui-ci dans l’axe du mamelon, passe sur le côté externe du mamelon jusqu’au point 20 situé à 6 cun (doigts) de la ligne médiane dans le 2eme espace intercostal. De là, il redescend jusqu’au 6eme espace intercostal où se trouve le point 21 (milieu du bras plié le long du corps).

Fonctions :

  • Elle gouverne la transformation et le transport.
  • Elle contrôle le Sang.
  • Elle contrôle les muscles et les quatre membres.
  • Elle s’ouvre à la bouche et se manifeste dans les lèvres.
  • Elle abrite la Pensée.

Gouverne la transformation et le transport

Le rôle de la Rate est de séparer ce qui dans la nourriture, est utilisable de ce qui ne l’est pas, et de faire monter le Qi des Aliments, d’une part au Poumon d’autre part au Cœur pour produire le Sang. C’est pourquoi la fonction de transformation et de transport de la Rate est cruciale dans le processus de digestion et de production du Qi et du Sang. Si cette fonction est normale, la digestion est bonne, l’appétit également, l’absorption est normale et le transit intestinal régulier. Si cette fonction est perturbée, on note une perte de l’appétit, une mauvaise digestion, une distension abdominale et des selles molles.

En plus du contrôle des mouvements des diverses essences de la nourriture, la Rate contrôle également la transformation, la séparation et le mouvement des liquides. Elle sépare ce qui, dans les boissons ingérées, est utilisable de ce qui ne l’est pas, la partie « pure » monte au Poumon pour être diffusée à la peau et la partie « impure » descend aux Intestins où elle est à nouveau séparée. Si cette fonction de la Rate est normale, la transformation et le mouvement des liquides sont également normaux. Si cette fonction est perturbée, les liquides ne sont pas transformés et transportés correctement, ils peuvent alors s’accumuler et entraîner l’apparition d’Humidité, de Glaires ou d’œdèmes. C’est pourquoi il faut toujours traiter la Rate en cas d’Humidité, de Glaires ou d’œdèmes.

Contrôle  le sang

On dit que la Rate maintient le Sang dans les vaisseaux. Si le QI de la Rate est vigoureux, le Sang circule bien et reste dans les vaisseaux. Si le QI  de la Rate est insuffisant, le Sang peut alors s’échapper des vaisseaux et entraîner des hémorragies, varices,...

Contôle les muscles et les 4 membres

La Rate extrait le Qi des Aliments de la Nourriture afin de nourrir tous les tissus du corps. Ce qui est raffiné est transporté par la Rate dans la totalité du corps. Si la Rate est vigoureuse, le Qi raffiné est dirigé vers les muscles, plus particulièrement vers ceux des membres. Si le Qi de la Rate est faible, le Qi raffiné ne peut pas être transporté jusqu’aux muscles et la personne se sent fatiguée, les muscles sont faibles, voire, dans les cas graves, atrophiés. L’état de la Rate constitue donc un facteur de première importance dans la détermination de la quantité d’énergie physique d’un individu.

Elle s’ouvre à la bouche et se manifeste dans les lèvres

Le fait de mâcher les aliments aide la Rate à transformer et à transporter les essences de la nourriture. C’est pour cette raison que la bouche entretient une relation fonctionnelle avec la Rate. Lorsque le Qi de la Rate est normal, le sens du goût est bon, les lèvres sont humides et roses. Si le Qi de la Rate est anormal, on peut constater une altération du sens du goût ou la présence d’un goût anormal dans la bouche, un manque d’appétit et des lèvres pâles et sèches.

Elle abrite la pensée : le YI

La Rate est le lieu de résidence de la pensée, de notre pouvoir de réflexion. Lorsque la Rate est forte, notre pouvoir de concentration, de mémorisation, nos facultés de synthèse sont optimums. Nous retrouvons en cela les qualités de l’élément Terre : centraliser, assimiler, transformer, harmoniser, diffuser. Au contraire, si la Rate est déficiente ou trop forte, l’esprit est en proie à la confusion, l’inattention ou la distraction, voire l’insouciance.

La rumination mentale ...

Les pensées obsessionnelles tournées vers le passé, les manies, les idées fixes, le manque de goût pour accomplir une tâche, la dépression, l’apitoiement sur soi, sont dus à un déséquilibre de l’élément Terre.

L'ESTOMAC


Tête : Démarre au milieu du bord inférieur de l’œil, arête inférieure de l’orbite et redescend verticalement en direction de la commissure des lèvres au point 4. Descend en arc de cercle jusqu’au bord inférieur de la mâchoire point 5 à l’endroit ou l’artère mentonnière est palpable, puis continue son arc de cercle et remonte verticalement en passant par le creux du bord inférieur de l’arcade zygomatique pour se terminer à 0,5 cun (doigt) en dedans de la ligne antérieure d’implantation des cheveux, à l’angle frontal point 8. Le méridien repart ensuite du bas de sa branche en arc de cercle, légèrement devant point 5

Buste : Il descend le long du cou face externe, et rejoint la clavicule. Il longe le bord supérieur de la clavicule vers l’extérieur du buste et descend verticalement sur la ligne médiane du mamelon. Arrivé sous le sein, il part légèrement en biais vers l’intérieur et continue sa descente en ligne droite à 2 cuns de l’axe central jusqu’à l’aine.

Jambe/pied : Il rejoint la tête du fémur, droit sous l’épine iliaque antéropostérieure, descend le long de la cuisse, au milieu du devant de celle-ci, passe sur le côté externe de la rotule et longe la face antéro-externe de la jambe selon l’axe point 36 à un travers de doigt sous la crête tibiale (partie extérieure) et le dessus du pied point 41 situé au milieu du pli supérieur, continue entre le 2eme et 3eme métatarsien, pour se terminer à l’angle unguéal externe de 2ème orteil.

 

Le trajet de l'Estomac est intéressant car il débute au visage expliquant, selon la MTC, le lien entre les troubles cutanés tels que l'acné du visage qui traduit souvent, une chaleur humidité de l'élément TERRE.

Fonctions

Réceptionne et fragmente les aliments « mer des liquides et des céréales »

- Transformation des aliments en énergie YIN et YANG : « mer des organes et des entrailles »

- Aime l’humidité, craint la sécheresse

 

La fonction principale de l’Estomac est de transformer et de digérer les aliments, afin que la Rate puisse séparer les essences distillées. L’Estomac, avec la Rate, est à la source de tout le Qi produit par le corps après la naissance. Si l’Estomac est faible, il n’y a pas suffisamment de Qi produit dans le corps et l’individu se sent fatigué et affaibli, symptômes extrêmement fréquents dans les pathologies de l’Estomac. Enfin, il faut se souvenir que l’Estomac est également la source des liquides car c’est lui qui transforme et digère toutes les boissons ingérées.

Les émotions

L’Estomac est principalement touché par les soucis et l’excès de réflexion. Un état soucieux entraîne une stagnation de Qi dans l’Estomac qui se manifeste par une sensation de brûlure persistante, des éructations et des nausées. La colère peut également affecter l’Estomac, bien que de façon indirecte, par l’intermédiaire du Foie. La frustration et le ressentiment peuvent entraîner une stagnation de Qi du Foie qui envahit l’Estomac et provoque des nausées, des éructations, ou des distensions douloureuses.

L'alimentation de l'intersaison


La couleur de l’élément TERRE est le JAUNE.

On peut donc privilégier les aliments DE SAISON et de couleur JAUNE.

 

La saveur est le DOUX/SUCRé : on favorise les aliments qui ont une nature douce comme la pomme de terre, la carotte, le poivron jaune, les fruits,...Mais on ne consomme pas trop de sucres sous formes de gâteaux, chocolat, bonbons,...qui aura pour effet d'affaiblir l'énergie de la rate en produisant de l'humidité. 

La notion d'humidité en MTC

La présence d’humidité dans le corps peut également avoir une origine interne. Pour bien comprendre cela, il faut évoquer ici ce que la médecine traditionnelle chinoise appelle « les liquides organiques ». Il s’agit de l’ensemble des liquides contenus dans le corps à l’exception du sang. La présence d’humidité d’origine interne résulte d’un dysfonctionnement du transport et de la transformation de ces liquides organiques.

En MTC, c’est la Rate  qui a en charge cette fonction principale (le Poumon et le Rein interviennent également dans la gestion des liquides mais ici dans une moindre mesure). Lorsque la Rate est déficiente en énergie, ces liquides ne sont alors ni transformés, ni transportés correctement. Ils stagnent et s’accumulent à certains endroits du corps (généralement plutôt dans le bas du corps et dans les articulations) formant ainsi de l’humidité.

Si ces symptômes ne mettent pas en danger la vie des personnes, elles sont souvent assez pénibles au quotidien. Une surcharge pondérale renvoie ainsi à de l’humidité qui sous forme de « glaires » se stocke sous la peau. Des expectorations, une toux grasse ou bien encore de l’asthme sont la conséquence d’humidité qui en stagnant dans le Poumon s’est transformé en mucosités-glaires. Les raideurs et les gonflements articulaires témoignent également de la présence d’humidité au niveau des articulations (d’où les crises de rhumatisme lorsque le temps est humide : le facteur climatique externe se rajoutant à la présence d’humidité interne).

Manger chaud et cuit

La Médecine Traditionnelle Chinoise parle de l’Estomac comme d’une casserole. La Rate, quant à elle, est le Feu sous la casserole (Feu digestif). En occident, on nous encourage à manger cru le plus possible en vantant alors le bienfait des vitamines qui sont conservées. Pour les chinois, ce n’est pas le cas ! Manger cru, froid ou pire glacé signifie que la Rate doit alors chauffer et cuire ces aliments pour qu’ils soient digestibles par notre organisme. Avec le temps, cela épuise notre Rate et entraîne alors des troubles digestifs voire même des intolérances alimentaires. Faites le point avec vous-même ! Comment vous sentez-vous après un repas de crudités ? Digérez-vous facilement ?

La sensation de lourdeur après un repas est typiquement la conséquence d’une Rate perturbée.

Limiter le sucre

Lorsque la Rate est perturbée, elle est alors la cause de troubles dont un en particulier qui est l’anxiété ! La saveur sucrée détend la Rate et soulage alors de l’anxiété. Cela explique donc la fringale de sucreries lorsqu’on se sent tendu, anxieux et stressé. Cela nous apaise mais provoque aussi d’autres conséquences comme la fatigue, le surpoids, une digestion ralentie.

Un petit déjeuner salé sera plus adapté pour tonifier l'énergie en début de journée.

Les aliments qui tonifient la RATE

Céréales

Avoine, blé, mais, millet, orge, riz, riz blanc à long grain, riz glutineux, sarrasin

Légumes

Aubergine, betterave, brocoli, carotte, céleri, champignon de couche, champignon noir parfumé, châtaigne d’eau, chou, chou-fleur, ciboule, citrouille, concombre (séché), courge d’hiver, lotus (rhizome cuit), navet, oignon, panais, patate douce, persil, pleurote, poireau, pomme de terres, radis oriental (cuit)

Légumineuses

Arachide, haricot azuki, haricot mungo, haricot noir, haricot rouge, haricot de soja, haricot soja noir, lentille, luzerne (germe), pois, pois chiche, tofu

Fruits

Ananas, banane, cerise, coing, datte, figue, fraise, framboise, jujube, kaki, litchi, longane, mandarine, mangue, melon, mûe, orange, papaye, pastèque, pêche, poire, pomélo, pomme, raisin, tomate

Noix et graines

Châtaigne, citrouille, pignon, sésame blanc et noir, tournesol

Produits animaux

Agneau (rognon), beurre, boeuf (chair, estomac, foie), brebis (lait), chèvre (lait), chèvre/bouc (rognon), fromage, jambon, lapin (chair, foie), mouton (rognon), porc (chair, coeur, estomac, foie, moelle, pied)

Volailles

Caille (chair), canard (chair), cane (oeuf), dinde (chair), faisan (chair), oie (chair), poule (blanc d’oeuf, jaune d’oeuf, oeuf entier), poulet (chair, foie)

Produits d’eau douce et d’eau salée

Agar-agar, algue bleue, anchois (chair), anguille (chair), carpe (chair), concombre de mer (chair), crevette d’eau douce (chair), crevette de mer (chair), escargot (chair), estrugeon (chair), grenouille (chair), langouste (chair), maquereau (chair), pétoncle chair, pieuvre (chair), requin (chair), sardine (chair et arête), saumon (chair), sole (chair), spiruline, thon (chair), truite (chair)

Condiments

Anis (graine), basilic (feuille), cardamone (graine), clou de girofle, curcuma (rhizome), fenouil (graine), gingembre (rhizome), muscade, poivre blanc, thym (feuille)

Conseils pratiques


  • Manger cuit plutôt que cru.
  • Manger plus de céréales et moins de sucres rapides, pour nourrir l’énergie
  • Manger plus de légumes, si possible cuits, pour nettoyer le corps et éviter cholestérol, diabète, hypertension artérielle, surpoids, ...
  • Manger moins de viandes et de produits animaux, mais il est important d’en consommer pour nourrir l’énergie et le sang (notre constitution physique)
  • Manger moins de produits laitiers et de fromages qui sont très indigestes et qui produisent des mucosités
  • Manger moins sucré: un dessert n’est pas incontournable, en fin de repas, ni tous les encas sucrés que nous pensons prendre pour éviter la crise d’hypoglycémie! Le sucre appelle le sucre et épuise petit à petit Rate (et pancréas), source de production d’énergie et de sang.
  • Manger moins de pain et de blé, favoriser, comme les chinois, le riz qui crée moins d’intolérances et de ballonnements.
  • Boire chaud après les repas pour faciliter la digestion, surtout au réveil.


Mettre une bouillotte sur le ventre pendant la digestion, ou lors de ballonnements, douleurs ventrales, lourdeur,...La chaleur va détendre et faciliter la digestion.